Avertir le modérateur

31 juillet 2006

Cana

"C'est, aujourd'hui, lundi 17 juillet, l'anniversaire du déclenchement de la guerre d'Espagne. Cela fait soixante-dix ans, jour pour jour, qu'eut lieu le putsch des généraux qui donna le coup d'envoi à la guerre civile, idéologique et internationale voulue par le fascisme de l'époque. Et je ne peux pas ne pas y penser, je ne peux pas ne pas faire le rapprochement, tandis que j'atterris à Tel-Aviv."...

 

C'est ainsi que démarre l'immonde, le vomitif "papier" de Bernard-Henri Levy, notre grand benêt, notre imposture française, dans le Monde du 27 juillet dernier...

Le reste à l'avenant dans la mièvrerie et le style mi-insipide, mi-ampoulé qui caractérise notre marionnette en jabot et dentelles. 

Ce que BHL n'avait pas prévu, c'est la couleur que prendrait cette introduction à la lumière de ce qui allait se passer 2 jours après dans un village du Sud-Liban qui a déjà, 10 ans auparavant, connu un carnage équivalent, sous les mêmes bombes...

J'aurais le temps, j'en plaindrais presque notre grand nigaud.
Malheureusement, ce n'est pas le ridicule qui tue mais les bombes à fragmentations.

Mais je suis peut-être un peu plus préoccupée par un pays qu'on démembre, qu'on dépèce, qu'on écartèle dans de grandes giclées de sang, que par les joyeux "Youkaïdi-Youkaïda" des simili-scouts que nous décrit, l'oeil embué d'attendrissement de notre penseur mondain.

Parce que Cana, pour la deuxième fois en 10 ans, c'est ça :

medium_guernica.jpg

Commentaires

Jamais sur du long terme, une armée "régulière" n'a vaincu une entité populaire. Le mal par le mal, les armes modernes ont un prix surtout financier, celui-ci se repercutera sur l'économie mondiale. Ma meilleure arme le boycotte de tout produit lié à de grands ensembles financiers. Et je crois, sans religiosité aucune, que l'espèce humaine est un banc de poisson qui vire soudainement sans que l'on sache quel est le poisson initialisant le changement. J'attend une ambiance "année 68" mondiale. Mais j'ai aussi la crainte que tout nos discours sur le net, ne profite par un mutisme physique, à un immobilisme de toute action contre tout pouvoir.

Écrit par : Philippe68 | 31 juillet 2006

tous les discours sur la possibilité de résistance d'un armée populaire (s'agissant des milices c'est encore un peu limiten même si les bombes vont les rendre plus unanimement acceptées) peuvent nous faire plaisir mais pour le moment les gens meurent, ont peur, sont sommés de partir par des routes dévastées pour aller se réfugier là où tomberont les futurs bombes et si nous n'avons pas le pouvoir d'arrêter cela, de façon digne de surcroit, nous ne pouvons que retenir notre souffle et ne pas les oublier. Et surtout pas les traiter comme des objets de réflextion ou des symboles

Écrit par : brigetoun | 31 juillet 2006

Brigetoun, je ne soutien pas, en parlant d'"entité populaire" et non armée populaire, le combat de rue de milices. Je ne connait pas les raisons profondes du conflit mais je crois quand même qu'une armée ne peut résoudre un conflit frontalement du fait de son économie comprise dans son fonctionnement et du fait qu'il y aura toujours une résistance. Ce n'est pas un plaisir d'en parler, c'est un exutoire à de l'incapacité. Oui, retenir son souffle et se souvenir. Mais le souvenir de tout les jours peux nous mener à une meilleure réflexion sur notre style de vie, notre propre résistance à ne pas encourager économiquement les marchands d'armes.

Écrit par : Philippe68 | 31 juillet 2006

@ Philippe68 et brigetoun

Je vois que vous êtes partis tous les deux sur le fond politique de ce conflit... ce n'est pas un reproche, très loin de là ! Vous avez parfaitement raison de vous interroger sur les racines et les surgeons de ce labyrinthe...

Mon billet n'était qu'un contre-feu visant une parmi les fausses valeurs qui déshonorent le monde intellectuel français...
Mais sur le fond, je vais tenter d'être pragmatique (ce qui n'est pas franchement un domaine où j'excelle...)

Même... MÊME !... si le gouvernement Olmert (et j'insiste outrageusement sur ce fait parce que je n'accepte pas qu'on englobe une nation entière dans les exactions de ses dirigeants du moment ! Essayez un peu de me dire "chiraquienne" pour voir...) parvient à détruire les positions du Hezbollah et son pouvoir de nuisance militaire, il n'aura fait que labourer, ensemencer, irriguer, un champ de haine dont surgira un autre parti, peut-être sous un autre nom, équivalent ou pire que le Hezbollah...
Opération a minima nulle, a maxima suicidaire.

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

Et pendant de temps-là …

Reçu ça :

"Catastrophe humanitaire à Rafah

Depuis le 25 juin environ 3000 palestiniens de la Bande de Gaza sont « retenus » par les autorités égyptiennes. Parqués, en plein soleil, sans abri, dans des conditions de nourriture et d'hygiène précaires, ces hommes et ses femmes, après un séjour en Egypte pour raison professionnelle ou pour des soins attendent de pouvoir rentrer chez eux, dans la Bande de Gaza.

La semaine dernière 500 d'entre eux ont fait une brèche dans le mur et ont réussi l'exploit de rentrer à Gaza. Les autorités égyptiennes ont déplacé mille cinq cent palestiniens à El Arish ville égyptienne située à une centaine de kilomètres de Rafah ; ils ont confisqués leurs passeport et tout les jours ont leur promets le retour chez eux pour le lendemain.

La force de gendarmerie internationale (dont un détachement français) sensée veiller au bon fonctionnement du poste frontalier séparant la Bande de Gaza de l'Egypte est sans réaction devant ce drame humain qui s'abat sur les palestiniens, neuf ont succombés faute de soins, dont quatre enfants victimes d'insolation..

Ces informations, parvenues par téléphone, proviennent d'un homme parqué à la frontière avec sa mère qui sort d'un hôpital égyptien ; il en appelle à l'intervention de la communauté internationale, qui jusqu'à ce jour est sans réaction malgré la présence d'une force de gendarmerie internationale. La mobilisation des ONG est quasiment nulle.
Il nous demande d'alerter les médias pour parler de cette situation et pour les aider à rentrer chez eux à Gaza le plus vite possible..."

Écrit par : Bernard Langlois | 31 juillet 2006

@ Bernard

Un jour, dans des années, dans des siècles, il faudra qu'on puisse expliquer et comprendre comment le peuple le plus démentiellement martyrisé de la planète a pu à ce point gaspiller le potentiel de "sympathie" et de compassion qu'il ait été donné pour passer du statut de symbole le plus justifié de la culpabilité des hommes à celui de bourreau froid, désincarné et mécanique.

Je n'arrive toujours pas à comprendre.

Et voir BHL détourner le message des mouvements pacifistes comme "La Paix maintenant" n'est pas le moindre des spasmes qui secouent mon estomac...

Et voir l'ONU ligotée comme pour l'Irak, et voir l'U.E aussi timorée... quel gachis....

Se saoûler pour ne plus pleurer de honte.

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

Grabuge, il est de toute façon honteux que des français ayant une double culture puissent se manifester outrageusement dans nos médias, atisant ainsi des haines séculaires. Il y a un manque de sérieux, une irresponsabilité de la parts des oraganismes représentatives des cultures juives en France qui ne musellent pas ces actes et ces positions. Autant pour BHL dans ses écrits infantiles et inflammables que dans le statue de réserviste militaire de notre avocat à roulettes dans un pays autre que la France. Toutefois l'évocation de cette poudrière, en tout ma désolation me porte à espérer de beaucoup une objectivité vis à vis de causes. Voir le billet de Attal.

Écrit par : Philippe68 | 31 juillet 2006

@ Philippe68

Permettez-moi de ne pas être d'accord avec vous sur ce coup-là...
Non pas que je ne trouve pas spécieux certains positionnements et double-casquettes, en particulier pour Arno Klarsfeld, mais parce que je récuse a priori l'idée de frontières.

L'idée tordue qu'un "juif" (si je pouvais mettre quinze tonnes de guillemets, je le ferais...) serait plus fidèle à Israel qu'à la terre où il est né, me révulse.
Relisez l'histoire de Dreyfus, de Blum, de Mendès....

Ce qui radicalise les positions, c'est tout bonnement la dichotomie basique que nous instillent les media planétaires avides de simplification.

Les musulmans (et oui ! pas les islamistes seulement ! Arrêtons de nous voiler la face !) ont été déclarés nos nouveaux diables.
Les juifs étant les premières cibles de leurs frères musulmans, on en revient à l'axiome imbécile "Les amis de nos ennemis sont nos ennemis" et vice-versa....

Quand je dis "frères musulmans", je sais très bien ce que je dis.
Les 3 monothéismes sont frères.
Ils adorent le même Dieu unique.

Tant qu'on ne sortira pas de cette trilogie mortifère, on n'arrivera jamais à résoudre quoique ce soit.

Y ajouter des prospectives et des stratégies économiques ne fait qu'amplifier et alimenter la poudrière.
C'est Carlisle qui tue à Gaza, à Haïfa, à Cana...

Et merde !
Ni Dieu, ni Maître !

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

Je vais être banal...
Voir Guernica en vrai, en grand...
Le voir, le toucher, le sentir...
Connaître son histoire, son élaboration...
C'est un voyage vers la paix.
Ceux qui, alors, demeurent indifférents, sont pour moi des extraterrestres.

Quant à BHL... l'indifférence m'étreint.

Écrit par : Bertrand | 31 juillet 2006

@ Bertrand

Guernica, pour moi, ça a d'abord été une idée.
Et puis, la vie a fait que j'ai vécu 21 ans avec un fils de républicain espagnol, réfugié en Béarn.
J'en ai deux magnifiques rejetons plus ibériques tu fais pas !
Crinière brune auburn et yeux chocolat chaud....
Mais j'ai surtout ingéré toute l'histoire de la guerre civile par l'intermédiaire de mon ex-simili-beau-père.
Alors, Guernica, j'en sais le sens, la pesanteur, le sang séché, la douleur, l'horreur.
Un jour, il faudrait que je retranscrive les martyres d'une telle situation, telle que Pedro me les a contés...
http://eloge.de.la.fuite.free.fr/blog/?p=147

Quant à BHL... tu as bien raison.... oublions les oubliables....

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

chose à part...
Tes liens podcast musicaux, comme Victor Jara, ne passent pas chez moi.. j'enrage, j'écume...
Tu peux me dire où tu l'as repêché ?

Pour moi, à Madrid, j'ai deux chocs chaque fois : le Guernica et la salle des sombres peintures de Goya au Prado...

Écrit par : Bertrand | 31 juillet 2006

Je ne comprend simplement pas l'imprudence de l'affichage de cette double appartenance à deux Etats dans des instants graves ou la diplomatie essaye de faire face à la guerre. Blum et Dreyfus n'avaient alors qu'une seule nationalité possible. Et si nous nous referons à l'histoire, Israël fut créee conjointement par la volonté d'un peuple voulant en finir avec son passé de peuple sans terre et celle surtout des anglais qui par ailleurs ont dessiné les frontière du moyen Orient après sa victoire sur l'empire Ottoman. Et de cette époque ou rien n'a été fait pour véritablement intégrer le monde musulman à notre famille occidental, Israël, bien malgré elle est considérée comme un avant poste occidental. Et tant qu'à parler de dieu dans tout cela, n'oublions pas ces millions d'américains, ces millions de catholiques de différentes confessions accolées au catholissime qui croient que le retour de Jésus est conditionné par l'existence d'Israël.

Écrit par : Philippe68 | 31 juillet 2006

@ Bertrand

Il n'y a pas de problèmes avec ce que tu qualifies de "podcast" mais qui sont simplement des fichiers .mp3 ou .swf que je diffuse via radioblog ou un lecteur individuel.... ils sont très normalement hébergés sur mes sites Free...
Donc, le problème vient de ta configuration.
Et ça me désole !!!

Pour ce qui est des "chocs".... je n'en ai point besoin.
Frontalière, habituée depuis l'enfance aux migrations des républicains espagnols, je me sens aussi espagnole que française parce que pyrénéenne.
Le fait d'avoir construit une partie de ma vie de femme sur ce terreau n'a fait qu'amplifier cette impression.
Alors, voir Ken Loach ou Fiesta de Boutron, c'est comme raviver des couleurs qui seront toujours là.

@ Philippe68

Je comprend ton désarroi mais je me refuse à qualifier les gens en "double appartenance"... quelques que soient leurs conneries.
Que certains tels Glucksman ou BHL y aillent de leur credo larmoyant déplorable ne changera rien à ce que je pense au plus profond.
Parce que BHL ou Gluksman ne sont que roupie de sansonnet en regard de tas de gens que je connais, des arabes, des israeliens, des religieux, des athées... tous effondrés devant la bouche de lave qui s'ouvre sous leurs pas... et, plus que tout, devant l'injonction qui leur est faite de choisir entre deux camps, alors qu'aucun des deux ne leur ressemble...

C'est à eux que je pense.

Parce que je me dis que si le monde avait pensé que je pouvais être soit chiraquienne soit Lepéniste, je me serais flinguée....

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

@Grabuge
Pyrénées 2 - Andes 0
;-))

Mais je ne voulais en aucun cas te "chocquer"...

Écrit par : Bertrand | 31 juillet 2006

@ Bertrand

Hormis ma morbidité délétère, rien ne me choque.
Je peux être blessée, dévastée, époustouflée, détruite, subliminée.... mais avant qu'on me "choque", il faudra vraiment y mettre une sacrée dose...

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

alors, mon mail est-il enfin arrivé ?

Écrit par : bertrand | 31 juillet 2006

@ Bertrand

Yep.
Demi-réponse bien reçue, j'espère.

Écrit par : Grabuge | 31 juillet 2006

Je voue un culte à Lawrence et je ne peux qu'aimer les peuples arides. Je n'ai pas vraiment de désarroi, un sobre regard sur du cyclique tout au plus.

Écrit par : Philippe68 | 01 août 2006

@ Grabuge et Bernard Langlois.
S'il vous plaît, juste un oeil critique chez moi demain matin. Je vais passer la nuit pour que ce soit pas long.

Écrit par : Fleuryval | 01 août 2006

Juste un clin d'oeil
tandis que je poursuis mon voyage en USG
(United States of Grabuge)...

Écrit par : bertrand | 01 août 2006

SOS pour un jardinier en détresse ! Rendez-vous chez Fleury et aussi chez moi.

Écrit par : Olivier Bonnet | 02 août 2006

o Grabuge je n'étais pas revenue - je suis bien entendu parfaitement d'accord avec ce que tu me répondais beaucoup plus haut, et je ne suis pas non plus chiraquienne, du tout, du tout. J'avais du mal m'exprimer - les grandes théories face à la mort des gens me rendent dingue - et la montée programmée des haines me fait peur

Écrit par : brigetoun | 02 août 2006

@grabuge
S.O.S. ni fascho ni macho
S.O.S. ni soviet ni US...

tant que les cons vivrons, la paix sera en peril... mort a Bush!!! mort a Sadam!!! salut a toi et mort au cons!!!

@tous
vous etiez au courant qu'en 2002, les autorités espagnole ont voulue couler une chappe de béton sur une fosse commune de républicains?? je pense que tout cela arrive a grand pas...
les habitants l'on sauvée mais au prix d'une longue lutte administrative... ca fait peur...!

Écrit par : Max | 10 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu