Avertir le modérateur

02 août 2006

Y'a l'feu aux Houx !

Bien sûr, c'est quand vous devez vous absenter pour cause de mère qui va devoir repasser sur le billard pour la deuxième fois en 6 mois (et à 84 ans, ça n'est jamais une promenade de santé...) qu'un incendie se déclare...

Sauf que l'indendie en question, il a pris chez un voisin... un jardinier bretteur de mots qui ne vous giflerait même pas avec des roses, à moins d'en avoir enlevé chaque épine avec une pince à épiler... 

Alors, parons au plus pressé :

Allez le lire et comprendre un peu dans quel enfer ubuesque on l'a enfermé et l'absurdité de ce qu'il vit.

Il a un mail que je redonne ici : Fleuryval ... il a aussi une adresse postale mais il vous la donnera bien si vous la demandez gentiment... à vous de faire un petit colis utile...

Je ne voudrais pas vous bousculer mais ça urge très sérieusement (au moins pour parer au plus pressé après les huissiers, c'est à dire la coupure d'électricité imminente) : ça n'est plus la canicule sur le pays même si les hyènes attaquent toujours au moment propice entre Juillet et Août... 

La seule chanson qui me vienne à l'esprit à cet instant...

 

Bande-son : L'air de la bêtise - Jacques Brel
Bande-son : L'air de la bêtise - Jacques Brel

Commentaires

J'ai posé la rapière et suis allé sur son pré.
Tristesse et désolation que mes 12000 km rendent encore plus diffcile à combattre.

Écrit par : bertrand | 02 août 2006

La solidarité des blogguers, ça marche !
Le jardinier-poëte va vite sortir la tête de l'eau …

Et ce vieux Brel première époque est tout à fait de circonstance !

Écrit par : Bernard Langlois | 02 août 2006

Dis-donc, à 84 ans, tu l'as gagné ton mamiedrome! Vais t'en faire un hors du commun, avec collection de rosiers grimpants roses et blancs montant sur des arches pour que tu puisses descendre jusqu'à la rivière à l'ombre, avec des jasmins our t'énerver le nez et des framboises pour t'agiter les papilles. Dans les accoudoirs des bancs, tu pourras jacker ton casque et écouter la zique à donf et je vais te coller du wifi partout dans les campanules pour que tu puisses nous maintenir en conscience tant que t'y seras! Putain, le Grabugeodrome, on viendra le visiter du Japon! Dis à ton maire de faire construire quelques hôtels-restaurants et à ton député de faire ralonger l'aéroport. On va relancer le Béarn par le tourisme de masse.
Les hyènes avaient tout organisé pour me pourrir le mois d'Août. On dirait que le leur va pas être tranquille non plus.
Merci pour Brel. Il est mort dés que j'ai commencé à chanter. Ca crée des obligations ;-))))

Écrit par : Fleuryval | 02 août 2006

oui je me demandais quelle taille d'ennuis il cachait à demi. En même temps en dehors de l'urgence je ne vois pas bien ce qu'on peut faire pour relancer sa boite (j'aime beaucoup l'idée des bancs)

Écrit par : brigetoun | 02 août 2006

@ Fleuryval

Mais on a déjà tout ça !
Tu pouvais pas deviner mais mon père (84 itou) fait sa gelée de framboises maison depuis 20 ans !
Plus celle de tomates vertes... et celle d'oranges à la vanille (mais il achète les oranges et la vanille)...
Pour le reste, ma mère en très mauvais état, est réputée pour être la main verte du quartier... tu lui files une plante moribonde, elle te rends une jungle...
Je te jure... c'est vraiment un cas....

Bon... on continue la chaîne intelligente....

Écrit par : Grabuge | 02 août 2006

Aujourd'hui il y a comme un parfum de printemps et de confiture par ici...
C'est sympatuique...
Mais pitié, laissez le Béarn loin des agitations...
Que je puisse m'y réfugier de temps en temps.

Écrit par : Bertrand | 02 août 2006

Ha ça nous le contrarie, le Bertrannounet, qu'on fasse déferler des cohortes de pélerins à Notre Dame du Grabuge rescuciteuse de plantes? Ben va falloir t'y faire, l'ami. Pour les gens, y avait Lourdes et pour les phylodindrons, c'est ici!
Va pas marcher dans la grotte, sacripan!

Écrit par : Fleuryval | 02 août 2006

Vade retro turisticus massivus !
Ou je sors mon grand nez, ma fine lame rouillée, le plat à barbe...
(y avait Brel non dans le post)
Cercle privé, entrée réservée... ou je lache les ours...
Rire !
Ah bon, c'est pour la bonne cause et la bonne cosette ?
Bon, daccord alors, on va pas non plus tuer la bonne vieille hospitalité béarnaise, Marguerite serait pas contente.

Écrit par : Bertrand | 02 août 2006

Mwarf !
J'adore quand mes compagnons me renvoient la balle ainsi...
Lourdes ????
Tu veux que je te parles de Lourdes ???

Ben vas-y : Régale-toi !
Ça date mais c'est toujours d'actualité :
http://kotinosghost.canalblog.com/archives/2004/07/10/58544.html

Écrit par : Grabuge | 02 août 2006

Mwarf toi-même!
Mais décidément! DE-CI-DE-MENT!!! Tu comprends rien.
Ou je me trompe?
C'est pas de Lourdes que j'attends que tu nous parles, mais de cette petite fille presque illétrée qui, pleurant sur son géranium lierre rose agonisant, a vu apparaître ta mère sous le porche de la mairie et qui est repartie en larmes, tout son pot ragaillardi, des surfinias mauves en plus, les fleurs trainant jusqu'à par terre, nimbée d'un délicat parfum de chèvrefeuilles!Comment que tu veux qu'on vienne te remplacer le pc si t'y mets pas un peu du tien, hein?!!! Comment que tu voudrais que j'organise un pélerinage à Notre Dame de Grabuge chez Truffaut et Villemorin, aux jardineries Delbard et Jardiland si tu m'aides pas un peu?
Les miraks, ça se travaille. Ca se rêve d'abord, pis ça s' fignole, ça laisse rien au hasard. Sinon y a entourloupe et ça, le peuple s'en rend vite compte.T'imagines que ça va se faire tout seul, la mère Dupanlou grimpant dans l'autobus à Sarguemines avec son orchidée malade pour venir jusqu'à chez toi? Tu crois que tu vas lui en vendre beaucoup des "ta mère sous la neige" dans des boules en cristal, des médailles de "ta mère guérissant les glaîeuls", tu crois qu'il va venir Ratzinger à la messe de "ta mère terrassant les pucerons" si tu fais pas d'efforts? Et les pots de gelée de framboises de ton père à appliquer régulièrement sur les feuilles de caoutchouc, ils vont s'exporter tous seuls, peut-être?
Allez, je t'envoie un coquelicot rachitique. T'as deux jours.

Écrit par : Fleuryval | 02 août 2006

même dans le malheur, le Fleuryval garde sa verve intacte !

Écrit par : Bertrand | 02 août 2006

C'est peu de le dire...
Il m'époustouflassouille, le jardinier, à garder ce genre de foi qui sent bon, celle sans culpabilité ni flagellation, celle en cet enfoiré d'homo sapiens sapiens qui n'en vaut pas tant...

Mais bon... d'un autre côté, je te lui éclaterais bien un des pots de la sublimissime gelée de framboise de mon père sur le pif si je ne craignais de commettre un outrage absolu à la gastronomie locale en gâchant un de ces réceptacles miraculeux dont mon Georges adoré a le secret...

A cette heure tardive, j'hésite encore...

Écrit par : Grabuge | 03 août 2006

Ben t'as raison d'hésiter!
Alors pendu-planté-la gueule-dans-l'caniveau-pas-la faute-à-Rousseau, on s'agite encore les trois neurones vaillants pour remplacer le vieux pc de Mâdame en proposant des pélerinages végétaux et on risquerait un pot de gelée dans le museau?
Ben tu vois, je vais faire une suggestion à l'Agagadémie Française. Pour son grand dictionnaire, devant ingratitude, ils devraient mettre ta tronche!

Écrit par : Fleuryval | 03 août 2006

Tite pause-café genre "plein le cul", tit viron là et qu'est-ce que je vois? Rien depuis ce matin.
Ha on fait moins sa maline depuis qu'on sait que l'académie...
J'ai eu Larousse et le Petit Robert, ils sont d'accord.
Littré, Diderot et d'Alembert doivent rappeler (messagerie).
Il en dit quoi, ton Georges adoré, de sa fille posant un pot de sa gelée en main pour la postérité? Il est fier, Papa? I' peut! C'est pas tout l' monde qu'a son rejeton dans l'encyclopédie...
Allez, j'y retourne. Faut bien qu'y en aye qui bosse pour que la Science avance.
Comme dirait Raminatenelle:quelle misère!

Écrit par : Fleuryval | 03 août 2006

@ Fleuryval

Hé ho !
Mon Georges adoré, il a une fonction vitale que tous les crabes du monde ne pourraient annihiler : il fait boomerang ! Donc...
Et puis je m'en fous... je brille par procuration... ma grande soeur est dans l'Encyclopedia Universalis... et toc !
Et puis zut ! Un trou noir n'a aucune envie de briller... Bien au contraire.

Au pire, je ne gache pas un des pots de gelée de framboise de mon papounet et je gaspille un pot de cerises noires, lesquelles se fondent si harmonieusement avec un bon brebis fermier de la Vallée d'Aspe...

Nyark !

Écrit par : Grabuge en semi-liberté | 05 août 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu