Avertir le modérateur

13 décembre 2006

Solidarité Chiapas : agir maintenant...

medium_cafezapatista.2.jpg

Comme chaque année, le Comité de Solidarité pour les Peuples du Chiapas en Lutte lance sa pré-campagne de vente du café produit et récolté par les coopératives des communautés indiennes zapatistes.

Tous les détails sont dans le lien au-dessus (explications, coordonnées, bon de commande) mais il faut rajouter quelques précisions...

Le café doit être commandé avant la fin décembre (prolongée à la fin Janvier 2007 !) pour être réceptionné courant Juin 2007. Mais, si vous n'êtes pas parisiens ou franciliens, il vous est expédié par la Poste (le prix du colisage étant inclus dans le prix du paquet) et c'est là que le bât blesse un peu : La Poste a augmenté ses tarifs, donc commander de petites quantités est une perte d'argent en frais de livraison pour le CSPCL... autant de picaillons qui n'iront pas dans la poche des combattants de la forêt Lacandonia...

Donc, si vous le pouvez, battez campagne auprès de vos proches pour faire des commandes suffisamment conséquentes pour que leurs frais d'expédition ne grèvent pas un budget souvent "ric-rac"... D'accord ? 

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais égrener toutes les saloperies contre lesquelles je ne peux rien, à part m'énerver et boxer dans le vide, ça m'use jusqu'à la corde. Ces derniers temps, je dois être aussi ténue et translucide qu'un voile d'organza dévoré jusqu'à la trame.

Alors puisqu'on ne peut pas virer Frèche du PS, ni Sevran de France 2.
Puisque que le Darfour est hors de portée.
Puisqu'il n'y a aucun moyen de déserrer la corde qui garotte Gaza et la Cisjordanie.
Puisqu'on ne peut même pas réanimer Pinochet pour qu'il réponde de ses crimes...
Autant se focaliser sur ce qui est réellement en notre pouvoir de façon autonome et sans qu'il soit besoin de faire appel à tel ou tel organisme international, qu'il soit impuissant par veulerie ou par machiavalisme ou par manque de moyens.

Les moyens, on se les donne.
Comme quand ses lecteurs ont sauvé Politis.
Comme quand les comités Solidarité Chiapas partout dans le monde relèvent leurs manches et prennent en main leurs désirs et refusent d'entrer dans le choeur des pleureuses.

Oui. Il existe des champs d'action où il n'est nul besoin d'être puissant, ou riche ou même nombreux pour avoir un impact réel.
Maintenant, si nous étions plus nombreux... on ne cracherait pas sur de bonnes volontés supplémentaires.

 

Bande-son : Tori Amos - Lust
 
 
Spécial dédicace à Jamal qui a remis "Grabuge" en état après un bintz aussi incongru qu'incompréhensible...
Grâces lui soient rendues dans les siècles et les siècles !
Pour l'apparence du bouzin, on va voir si le prestataire réussit à récupérer ce que je vous avais concocté au fil des mois... sinon, je m'y recollerai en vous demandant un peu de patience...

Commentaires

J'apprecie beaucoup quand on me dit que mes engagements ne valent rien, que je ne suis qu'un bobo, et quand je vois qu'on veut soutenir le combat du Chiapas, 15 ans apres l'engagement de la Fondation France Libertés aux cotés du Subcomandante Insurgente Marcos, et l'AZLN...

Mais c'est bien, cette soudaine prise de conscience de l'Amérique Latine...

Écrit par : Bruno Lamothe | 13 décembre 2006

@ Bruno Lamothe

Pardon ???
On se connaît ?
Il est rare qu'on ait une "soudaine" prise de conscience de l'Amérique latine quand on a près de 50 ans, qu'on a vécu septembre 73, Videla ou les tout-débuts de la révolte du Chiapas...
J'ai comme l'impression que vous vous trompez de cible...
Ou que vous n'avez pas compris certains échanges.

Comme je suis bonne©, façon Haroun El Poussah, je passe mon chemin et vous laisse le bénéfice du doute.

Accessoirement, je vous certifie que la très grande majorité des comités locaux Chiapas n'a STRICTEMENT rien à voir avec France-Libertés.

Écrit par : Grabuge | 13 décembre 2006

Si j'ai bien compris, donc, c'est "chacun sa part du chiapas" ? Curieuse idée. Je pensais que toutes les initiatives étaient bienvenues. Vous étiez aux cotés des insurgentes en 73 ? Lesquels ?

Quoi qu'il en soit, et en oubliant les mots insultants ou simplement blessant d'hier, je voulais inciter chacun a cette opération salvatrice.

Fin de mon intrusion... et bonne journée (et puisque tu aimes piers faccini, tu ne peut pas etre mauvaise...)

Écrit par : Bruno lamothe | 14 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu