Avertir le modérateur

06 avril 2007

Le "gras bouge" encore...

... quitte à décevoir les petits marécages cloaqueux... ;)))

Pour ceux qui ont tenté de laisser des commentaires depuis plus d'un mois et demi sans y parvenir, qu'ils sachent que ce n'était pas du tout "volontaire" : juste un conflit incongru entre les modifs apportées à la plateforme 20minutes et le bouton "Actualiser" de mon "Ciel de lit" en colonne de droite (on devrait toujours se méfier des "colonnes de droite"... la 5ème colonne à côté, c'est peanuts !).
Et comme j'étais enfouie dans mes abysses personnelles dont je suis la seule Impératrice des Ténèbres autoproclamée, je n'avais aucune idée du bintz, ni des inquiétudes induites...
Blâmez la technique si ça vous soulage.

C'est réparé (merci Jamal de 20minutes pour les bonnes pistes... et la prise de tête de cet après-midi ! J'espère qu'ils te paient pour ta valeur autant que pour ta gentillesse).
Ça va mieux comme ça, ZGUR ? ;)

Pas encore tout à fait mourue mais pas encore reviendue d'au-delà de l'Acheron non plus.
Sans parler du Styx qui me fait de l'oeil à n'en plus pouvoir...
Jamais vu un dragueur pareil ! Le Chouchou d'un Gars et une Fille à côté, c'est carrément un mix de Manwë et de Gabriel en Pantone 3D l
Vais-je pouvoir résister bien longtemps ?

Patience. Je cicatrise fort mal... quand je cicatrise ! Et ce ne sont pas les petites lâchetés et grosses trahisons quotidiennes qui dégrippent la machine à pester.
Encore un peu de nettoyage par le vide à faire dans la ménagerie blogoboulesque et on verra si le désir revient.
Pour la béatitude, vous attendrez que mes cendres soient refroidies.

N'empêche que je me dis parfois que je suis sacrément privilégiée d'être la frontalière d'un pays où des Francisquito n'ont plus cours depuis un certain 20 novembre 1975.
Au pire, je fais le trajet inverse des grands-parents paternels de mes gremlins à moi que j'ai fait...
Mais pour les mêmes raisons.
Et le mois de mai est plus clément pour reprendre les chemins de contrebandiers de mes Pyrénées... histoire de mettre de la distance entre le ventre qui se demandera s'il enfantera de nouveau la bébête immonde et mes abattis putrescents.

Pour le moment... et pour des raisons qui ne regardent que moi, je suis un peu trop scotchée sur ça :


Bande-son : Dave Matthews - Some Devil
 
Les blindés (ou atrophiés, suivant l'angle duquel on observe narquoisement, derrière son Perspex Dome...) de la tête et du coeur non anglophones ou durs d'oreilles peuvent suivre le texte en cliquant sur la suite de la note.
Pour les autres, je leur conseille charitablement de s'abstenir, quitte à rester dans un flou innoçent...

One last kiss one only
Then I'll let you go
Hard for you I've fallen
But you can't break my fall
I'm broken don't break me
When I hit the ground

Some devil some angel
Has got me to the bones
You said always and forever
Now I believe you baby
You said always and forever
Is such a long and lonely time

Too drunk and still drinking
It's just the way I feel
It's alright
Is what you told me
Cause what we had was so beautiful
Feel heavy like floating
At the bottom of the sea

You said always and forever
Now I believe you baby
You said always and forever
Is such a long and lonely time

Some devil is stuck inside of me
Why can't I set it free
I wish, I wish I was dead and you were grieving
Just so that you could know
Some angel is stuck inside of me
But I cannot set you free

You said always and forever
Now I believe you baby
You said always and forever
Such a long and lonely time

Stuck inside of me
 
Ah ! Vous étiez prévenus ! Ne venez pas pleurer sinon on se refait la crue de l'Ouvèze !
Et maintenant, je vais aller chercher de quoi noyer tout ça... 

Commentaires

Je teste ...

Écrit par : Zgur | 05 avril 2007

Donc ça va mieux.

Grâces soient rendues à Jamal. Si si !

De nuevo en la blogobola, Grabuge ?

;0)

Zgur

Écrit par : Zgur | 05 avril 2007

@ ZGUR

Dis donc, toi !!!
C'est pas parce que tu es le premier à m'avoir signalé le bug qu'il faut te prendre pour le sel de la terre !!! ;)))))

Et vas-y que je "teste"...

Quand je dis que ça marche, ça marche ! Du j'nou ! Non mais !

Des nouvelles de quoi ?
Ah !!!???
La blogomerde ?
Toujours pareil.
Les nantis pourvus qui font les chochottes à faussement dépuceler.
Genre: "Je veux bien mais que si le gel est parfumé mangue-fruit de la passion" !".
Les faussement ahuris.
Genre "Mais Koikesse ??? On ne m'aurait pas préviendu que les sans-gel-autobronzant-de-chez-Dove qu'ont le malheur de pas en avoir besoin seraient scotchés sur des sièges même pas business class comme un vulgaire Delarue et pourraient en crever à défaut de faire 3 jours de "journées civiques" ?"
J'aurais de très très grosses envies de continuer la liste mais il se pourrait bien que cela m'occasionne quelques désagréments judiciaires vu que les enflures sus-citées jouent avec ce registre... ou s'arrangent pour faire copain-copain avec...
C'est tout le problème quand tu veux soit émigrer sans que ça te coûte, soit faire venir un immigré... sans que ça te coûte non plus !
Tu commences par lécher le cul de Sarkozy, ministre de l'intérieur... ça marche pas.
Du coup, t'es tricard du côté de Ségo.
Tu te rabats sur le plan Bayrou en faisant semblant d'oublier que c'est lui qui a envoyé la Boutin en première ligne à l'Assemblée.

La vie est si compliquée, mon bon !

Et il n'y a que les bons marins pour sentir le vent venir...
Les mauvais finissent dans les boîtes de thon pêché au filet dérivant....

Écrit par : Grabuge | 05 avril 2007

Je rentre du théâtre et je suis heureux. Bien travaillé.
Je lis et y vais. 11 Février....6 Avril. Je suis heureux et souris.

Des riens qui font des tous et auxquels tu souris et réponds parce qu'en coeur le vrai est là.

Simplement.

Je suis un peu fatigué. Je vais m'étendre et éclairer ma nuit.
Putain de soleils.

Écrit par : GPMarcel | 06 avril 2007

Et tu ne sais même pas à quel point le 11 février et le 6 avril sont jumeaux de sang, d'esprit, de tripes...

Tu verras... demain, il y aura des enfoirés sans vergogne pour te dire à quel point ça a un sens...
Je les connais tous...
Mes Figaro !

Écrit par : Grabuge | 06 avril 2007

Rhâaa.... zut....
Dans mon élan, j'ai oublié de te dire à quel point GPM me manquait... si je pouvais ingérer comme une capsule miracle le 100ème de ce que tu as et pas moi...

Écrit par : Grabuge | 06 avril 2007

Le sel de la terre ? Les lites, quoi!

Non.

Je préfère "La lie de la terre" de Arthur Koestler, (à lire apprès "Un testament espagnol") où on retrouve la belle police française déjà à l'oeuvre.

Zgur

Écrit par : Zgur | 06 avril 2007

@ ZGUR

Et il se met à faire des jeux de mots aussi tordus que moi !
Bah... on est le 7 avril... le cap est passé sans dommages excessifs... Nico doit comprendre... AnT aussi d'ailleurs.

49.
Mais comme je fonctionne à rebours du commun des mortelles, j'annonce toujours 3 de plus jusqu'au seuil.
Donc, à partir de maintenant, j'ai 52 ans, mes grands. Pour 3 ans.
Ça s'appelle de la mithridatisation par anticipation...
Et c'est très très rigolo à expérimenter !

Aux ceusses qui m'ont mailée pour l'occasion : d'la bise comme dirait Sébastien Fontenelle...

Pour les autres, ils peuvent allègrement s'abstenir d'y aller de leurs larmes ou de leurs voeux.
Les seules dates importantes pour moi sont celles des autres.
La première rencontre.
La première déclaration d'amour.
Le dernier baiser.
Le dernier adieu.
A part ça... du superflu convenu sans sens, sans saveur, sans couleur, sans intensité, sans passion.

Et je suis certaine que vous comprendrez ! ;)

PS : sinon, vous me décevez un chouïa ! Personne pur flasher sur Dave Matthews ???
Bande de sans coeur !

Écrit par : Grabuge | 07 avril 2007

Ni larme(s) ni voeu(x)...non mais un clin d'oeil, un sourire, une caresse.
Simple, accueillant.
Les yeux brillants des soleils renvoyés. Des têtes pleines de bras ouverts. Des bras ouverts pleins de repos. Une chanson aux lèvres pour narguer la mésange, un couteau en poche pour tailler un roseau, une ficelle tendue pour faire monter les fourmis sérieuses comme un pape qui va aujourd'hui..., un tapis de pâquerettes à te chatouiller les narines.
Un arrêt tranquille à regarder mes poules rousses à dénicher le ver...
Cette image je te la dédie. Respire.

Un 49.3 Tu passes en force! Ca te ressemble?

Jeunette va! Bisous.

Écrit par : GPMarcel | 08 avril 2007

heureuse de vous relire; Désolée si je vous semble indiscrète de m'insinuer ainsi dans votre conversation mais je em sens tellement en phase avec ce que vous exprimez que je me suis retrouvée orpheline en votre absence et je me rabattais chez le Jardinier Poete pour téter ma dose de tendresse et de générosité. Voilà, juste pour vous dire que je serai fidèle à l'écran, silencieuse mais totalement présente

Écrit par : colettou | 08 avril 2007

J'ai oublié de dire : je n'ai pas pu activer la bande son de ton billet.

Bande-son : Dave Matthews - Some Devil.....niet

Écrit par : GPMarcel | 08 avril 2007

youpi tu es revenue!

l'âge, on s'en fout, ça change tout le temps.

reste: les premiers baisers, les sourires, les regards complices, les éclats de rire et de soleil.

ce matin grand ciel bleu sur l'Italie et le blanc des maisons presque aveuglant sous le soleil.

baci baci

Écrit par : céleste | 09 avril 2007

Donc, du côté de la Bahia de Valparaiso, on va entendre ce soir le Blâme du jeune bloggeur contre la technique...
ououououououououououououououououou
Ca fait du bien... de blâmer et de te lire...
J'aime ton idée de passer les Pyrénées...

Écrit par : BertranD | 10 avril 2007

Si si, ai flashé sur Dave Matthews...

Écrit par : Anne | 10 avril 2007

bon, ben moi j'ai déjà franchi une étape, à savoir la première rencontre...
:p

enfin, je suis surtout trèd content de te revoir dans le coin belle blonde !

Une bise.
Paske si j'en fais plus je te connais, tu vas les prendre aussi :-D

Écrit par : lalune | 10 avril 2007

Tu as raison, grabuge: je ne pense pas que des hommes comme Bruno Bettelheim ou Primo Levi, ayant survécu à l'horreur des camps de concentration (où on les avait placés en raison d'un certain patrimoine génétique) et ayant réussi à créer leur propre oeuvre, se soient par la suite suicidés en raison d'un caractère génétique.
Comme quoi on peut vraiment dire n'importe quoi en politique.
Méfions-nous par ailleurs de ceux ou celles-quelque soit leur bord- qui mêleraient un pseudoscientisme à un programme ou une ambition politiques.
Alors comme ça on t'a modifiée? Tu m'as l'air toujours aussi remuante;-)

Écrit par : leblase | 16 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu