Avertir le modérateur

11 mai 2007

Cagoule or not cagoule ?

medium_milice.jpg

A lire le compte-rendu qui suit, quelques questions peuvent légitimement se poser...

A Paris, défilé cagoulé d'extrémistes de droite
Mercredi soir, la police était bien peu visible, alors que 400 à 500 personnes manifestaient.
Par Karl LASKE
QUOTIDIEN : vendredi 11 mai 2007

Le préfet de police de Paris, Pierre Mutz, peut se vanter d'avoir maintenu l'ordre au Quartier latin, mercredi soir. A l'angle des rues d'Assas et des Chartreux, sous les fenêtres d'une annexe de l'hôpital Cochin, quatre à cinq cents militants d'extrême droite se sont silencieusement mis en rang, vers 22 h 30. Cagoulés et masqués, ils posent trois couronnes de fleurs et accrochent de nombreux drapeaux noirs ornés de croix celtiques sur la façade d'un immeuble. C'est une commémoration : le 7 mai 1994, Sébastien Deyzieu, un jeune nationaliste est tombé du 4e étage alors qu'il était poursuivi par la police, à l'occasion d'une manifestation contre le cinquantenaire du débarquement américain en 1944. Il fait nuit. Soudain un chant. Celui d'un bataillon. Grave, surréaliste. Il est question d'ordre nouveau. C'est le chant des lansquenets, un chant de mercenaires allemands d'il y a quatre siècles. On dirait un meeting de 1943.
Chacun tend son bras droit, main ouverte. Salut romain ou salut nazi ? On ne sait. Des slogans ensuite : «Sébastien !» «Sébastien !» «Sébastien !», font-ils en tapant dans leurs mains. Puis «Aujourd'hui, l'anarchie ! Demain, l'ordre nouveau !» et «La France aux Français !», «La France aux Français !» . Les passants observent, interdits, inquiets. La même troupe se met à hurler «Hooligans PSG ! Hooligans PSG !».
La cérémonie, interdite certaines années, bénéficie cette fois du renfort de supporteurs du PSG venus célébrer la mort de Julien Quemener, le supporteur tué le 23 novembre 2006 par un policier après le match PSG - Tel-Aviv. Partis de Port-Royal vers 21 heures, ces manifestants masqués, chargés pour certains de torches allumées, ont parcouru le VIe arrondissement, passant par Denfert-Rochereau, Raspail et la station Vavin. Occasionnant la fermeture de trois stations de RER. «Il n'y avait pas l'ombre d'un flic sur le parcours», dit un témoin. Un service d'ordre avant, arrière et latéral portait ostensiblement des battes de base-ball. Les CRS «sécurisaient» à distance.
Peu avant, deux cents manifestants antifascistes (Sud étudiant, Scalp-reflex et JCR) réunis pour l'occasion avaient été interpellés «préventivement» boulevard Saint-Michel et conduits par cars de police entiers dans différents commissariats. Certains sont sortis à 3 heures du matin.

Source 

 

Fichtre !

Imaginons un instant que 500 "racailles" se soient pointés, cagoulés, brandissant des torches et armés de battes de base-ball en braillant "Nique la police !" en plein Paris...
Imaginons...
Le préfet Mutz, si prompt à sortir ses schtroumfs pour rafler le SDF basané allant chercher pitance auprès des Restos du coeur ou le papy chinois à la sortie des écoles, aurait-il déployé ses troupes à distance respectueuse pour escorter ces charmants bambins hors des griffes de gauchistes chevelus ?
Vaudrait-il mieux s'appeler Lacombe Lucien que Missak Manouchian ? Encore et toujours ?

Au passage, je note l'innocence fourbe (forcément fourbe...) de Karl Laske qui s'interroge sur la gestuelle et l'inclinaison de la main tendue au bout du bras.
Serait-ce du romain ou du nazi ? Du rital ou du teuton ? Du lard ou du cochon ?
Sortons donc notre rapporteur pour en mesurer l'angle...
Il n'y a que cette détestable engeance de fouille-merde journaliste pour oser des suppositions pareilles !
Franchement !
D'évidence, ces petits canaillous rendaient hommage aux statues de l'Argonath de J.R.R. Tolkien dans Le Seigneur des Anneaux !

La France d'après a décidément des relents de revival 1934 au son des chants des liguards...
Pas d'erreur.
La repentance et mai 68 ont bien une tonne de plomb dans l'aile...

Je renonce à vous coller le Chant des Lansquenets en bande-son... il est des fautes de goût qui ne trouvent aucune excuse.
Même pas celle du chambrage...
Et puis j'ai largement mieux...


Bande-son : Noir Désir - Des armes (Léo Ferré)

Commentaires

Y'a des vendredis
où tu te payes en cascade un article comme celui-ci, le bloc-notes de Rioufol, l'édito de D'orcival " Donnons-lui les moyens d’agir "...,
où tu te dis :aie! il y a encore Le Boucher qui va nous donner un air libéral tra lalère...sur l'économie triomphante au Cac40 de mes deux, pâtinée d'OMC sur fond de BMI,
où tu te dis que le base ball est un sport à la con,
où tu sais en fibres que les jours qui s'annoncent seront plein de nuages noirs,

alors, tu fermes les poings, les serres contre ta poitrine et tu vas crier au fond du bois ton dégoût, ta tristesse, ta brûlure puis revenir au soleil se battre. Si l'on peut!

Écrit par : GPMarcel | 11 mai 2007

@ GPMarcel

M'enfin ?
Pourquoi te fais-tu du mal comme ça ?
Le papier de Libé ne serait pas paru en ligne sur le Rezo, je ne l'aurai même pas vu...
Finito ! Je ne lis pas plus la presse nationale que je ne regarde ses journaux TV.
Question de survie...

Et un hip hip hip hourra pour notre Bernard Langlois à nous qu'on a, Politis, le Plan B, ContreInfo, CQFD, Acrimed et autres palmipèdes déchaînés qui font de la resistenzia !!!

Écrit par : Grabuge | 11 mai 2007

Résister oui.

Avec les moyens et les gens prêts au long combat qui est là.

Écrit par : Le CPE | 12 mai 2007

Pareil.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 13 mai 2007

@ Le CPE

Mouais... sauf que ça fait pas foule, là.
Et c'est pas avec un PS "décomplexé" de droite se mettant en ordre de marche derrière un Strauss-Kahn et adoptant officiellement la thèse fumeuse de "l'assistanat cause de tous les maux" que ça va le faire.
Et j'imagine déjà sans peine les accusations d'illégitimité qui fleuriront de toute part s'il y a contestation de la rue.
Va falloir avoir les nerfs bigrement solides...

@ Seb

Tu m'étonnes ! :)
C'est quand même épatant ce truc...
Les CRS protégeant sagement des néo-nazis armés et masqués et embarquant les contre-manifestants jusqu'à pas d'heures !
Ambiance...

Écrit par : Grabuge | 13 mai 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu