Avertir le modérateur

25 mai 2007

Year Zero

NIN.jpg

Ça va revenir... ne vous bilez pas...
J'ai même une petite idée de billet pour demain après avoir lu une perle rare, coutumière de ces lieux de stupres pour le puits sans fond qu'offre l'étendue de sa stupidité satisfaite d'elle-même et de la fange dans laquelle il se complait...
Il est fort probable que je l'écrirai en rêve cette nuit et qu'il m'en faudra retrouver les fragments épars au prix d'efforts titanesques pour émerger de ce monde qui s'écroule.

Mais que voulez-vous ! Ce doit être une réaction de défense ou quelque chose du genre : plus le bichon maltais nous la joue "Je suis partout", plus je n'ai qu'une envie, celle d'être nulle part...
Perspex Dome for ever.

La France est dans l'état du Malevil de Robert Merle.
Vitrifiée dans la bêtise et le panurgisme.
Liquéfiée dans la médiocrité et cette avidité redoutable des lâches et des couards à s'en remettre aveuglément à un "chef".
Histoire de mettre définitivement ses orteils et ses neurones en bouquets de violettes devant Cauet ou Fogiel pendant qu'Arturo Ui fait sa sale besogne.
Einstein avait dit que s'il ne savait pas quelles armes on utiliserait pour la 3ème guerre mondiale, il était bien certain que la 4ème se déroulerait à coups de pierre...
C'est un peu ça, non ?
Les chiens sont lâchés.
La France des gnous a déserré de quelques crans sa ceinture vynil imitation croco, à l'instar de notre nouveau philosophe officiel, l'innénarrable Bigard, exhibant la chair flasque d'une bedaine blanchâtre enfin "décomplexée"...

Bien.
Sans moi.

Le triomphe des Dupont-La-Joie.
L'année des zéros...

Se faisant, j'ai réalisé que j'avais sauté l'album d'Avril, probablement excédée par la nullité crasse de notre temps. Alors que je l'avais sous le coude ! L'ultime galette du Prince des Ténèbres himself.
Trent Reznor aka Nine Inch Nails.
Year Zero versus l'année des zéros... ça tombait sous le sens.
Enjoy !

Nota aux adorateurs du dieu sombre (en bonne athée, je signale aux agenouillistes sarkotoutous égarés ici qui y verraient une contradiction que, à l'instar de René Char, je leur réponds "Obéissez à vos porcs qui existent. Je me soumets à mes dieux qui n'existent pas." : je me trompe ou notre cher Trent vient de retrouver toute l'ambiguité, toute la subtilité, toute la grandeur de "The Downward spiral" ? Quelques accents "trickyiens" en sus...

Commentaires

Je suis dans le même sentiment. L'aversion du sujet-verbe-complément quand il vire brutalement à la supposition basanée me révulse.
Je me disais, du vent, du vent...j'en ai eu ce soir, mais là où je vote même un bidet estampé UMP aurait la majorité...

Écrit par : gnou basique | 25 mai 2007

j'ai utilisé l'index droit, c'était bien ! Les deux yeux pour te lire, c'était encore mieux...

Écrit par : Amazone | 25 mai 2007

Tout à fait!
le triomphe, le culte du chefaillon à son apogée, déliquescence des idées noyées dans la société marchande.

mais ce consumérisme effréné ne pourra durer.

j'ai la perception que nous sommes au bord d'un gouffre, à la limite extrême d'un cataclysme, j'en suis parfois effrayée, mais sur des ruines on peut reconstruire

contente de te lire à nouveau

Écrit par : céleste | 26 mai 2007

Eh oui, Trent est revenu au top (Mais ce n'est pas une raison pour qu'on écoute pas "with teeth" non plus...Plus carré et basique mais savoureusement bon quand même), ça fait plaisir en ces temps de disette, isn't it ?

Écrit par : Nio | 26 mai 2007

Salut les girafes !

Oui, je me plais à penser qu'ici ne se déhanchent gracieusement que des girafes, antithèses des gnous.
D'abord parce qu'elles ne se pâment que dans les hauteurs, contrairement aux rampants qui n'ont pas vu plus loin que le bout de leurs groins un certain 6 mai (ça, mon Nio, c'est de l'élitisme assumé ! ;-)
Ensuite parce que le premier qui me trouve un prédateur évident de la girafe lève le doigt... perso, j'en vois pas...

Bon. C'est pas tout ça mais je me tire une flemme aussi attendue que carabinée dans un Béarn à moitié dévasté par les orages d'hier soir...
Vallée d'Ossau défigurée, plus de route entre Gan et Arudy... mais mes vieux gauchistes de parents ont gardé les pieds au sec sur leur colline... hip hip hip hourra !
Le billet prévu sur mon Casimir préféré attendra une barométrie plus convenable... ou pas... si ça revient !

Écrit par : Grabuge | 26 mai 2007

De son amble élégante, dame girafe promène son regard sur le monde . Vue imprenable .
Elle semble sereine la belle, quoi que , son oeil de velours aux cils plus longs que le destin du bichon , puisse laisser entrevoir une palpable inquiétude.
Car elle a bien un prédateur , un fort , beau , généreux , bref un noble de chez noble : le Lion .
Ah..le Lion ...
Mais de Lion point . Enfin au royaume de gnous ,il existe bien quelques matous rapiécés, poussiéreux , dont les rugissements sont aussi risibles que les postures de Joe Dalton , et dont les coups de pattes sont plus prompts à empocher les subventions qu'à abattre notre zarafa . Donc , chère girafe , point trop d'inquiétude . Les gnous iront se jeter en troupeau dans les gouffres de Célèste ,d'un seul jet , unis derrière le Capo , aveuglés par la danse des trou du culs qui les précèdent , hypnotisés , rassurés par la masse , fiers de la poussière qu'ils soulèvent ...
La girafe est muette .
Cependant elle possède la plus grande langue ...
Et fort belle ! Alors , de tout là-haut elle écrira encore .
En regardant tomber les gnous ...

,

Écrit par : asserdune | 28 mai 2007

@ asserdune

Tss, tss...
J'ai parlé de girafes ADULTES !
Lesquelles planent à une telle altitude que le lion n'a aucune chance de s'approcher sans se faire repérer.
Et si tu n'as pas assisté au spectacle d'une girafe explosant un ou des lions d'une ruade arrière, tu as raté un moment de choix... :)
La proie du lion, c'est le girafon (en gros avant ses 3 mois). Là, sur que ces cons de lions font un carnage. Pas assez grand pour voir arriver le bestiau tapi dans les herbes, pas assez costaud sur ses pattes pour lui coller un bon Materrazzi dans le poitrail, pas assez rapide pour s'échapper... et en plus, un jeunot, c'est distrait, ça fait des cabrioles, bref, tout sauf prudent !
Mais la girafe adulte, à moins d'être malade ou blessée, le lion, il peut faire une croix dessus !

Écrit par : Grabuge | 28 mai 2007

Les gnous se débrouillent pas mal contre les lions, parfois... ;-)

http://www.youtube.com/watch?v=LU8DDYz68kM

Écrit par : Tatoun | 31 mai 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu