Avertir le modérateur

16 mai 2007

Une journée blanche et sèche

medium_moulin.jpg

Je n'en verrai rien.
Comme je n'ai rien vu depuis ce crépuscule de mai aux teintes aussi rougeoyantes que les marches aux flambeaux en ces stades d'autres temps.
Le temps des "Damnés" de Visconti.
Les yeux clos dans la nuit vivante qui s'installe.

Non que je me barricade derrière un déni de réalité.
Juste ne pas engranger d'images, de souvenirs visuels.
Au risque qu'ils n'imprègnent quelques couches oubliées dans les replis et les volutes des synapses.
Et qu'un jour, sans crier gare, ils ressurgissent tels des fantômes putrescents.

Ne pas polluer sa mémoire des relents du festin des lions.
Savoir que le lion ripaille suffit largement.

Mettre du temps devant soi, devant cette porte close.
Et éclater de rire.
Retrouver "la consolation qui illumine" de Stig Dagerman.
Se relever et aller retrouver "les autres" dans les couloirs étroits de la raison.
Et toucher le coeur du monde.
Attendre qu'il réponde.

Une nouvelle litanie de la peur.
René Char, pour faire echo au Yeti.

A toute pression de rompre avec nos chances, notre morale, et de nous soumettre à tel modèle simplificateur, ce qui ne doit rien à l'homme, mais nous veut du bien, nous exhorte :
"Insurgé, insurgé, insurgé..."

Et pour accompagner ce jour de nausée rudoyante, la totalité de l'album Eraser de Thom Yorke

Comme un tocsin qui serait la braise obstinée des âmes droites. 

13 mai 2007

Iznogoud is back

medium_nicolas.sarkozy.jpg

Ça n'aura pas traîné...
Le petit César n'est même pas encore installé dans ses meubles qu'il planifie le génocide de futurs Brutus...

Il faut dire qu'il a une bonne expérience de la chose.
Élevé sous la mère par Pasqua, traître à Pasqua à qui il pique Neuilly.
Cornaqué par Chirac, traître à Chirac en lui préférant le Ballamouchi.
Ré-adopté par Chirac, re-traître à Chirac en lui piquant l'UMP.
Pas de spécialiste plus pointu des couteaux qui s'aiguisent dans l'ombre et des dauphins gênants aux dents longues.

Fini l'UMP de conquête à son service exclusif.
Que commence l'UMP-godillots... à sa botte à talonnettes.

Ce doit être ça, la rupture.
Refaire un RPR tout entier dédié à son Caudillo Berluskozy.
On en revient encore et toujours aux recettes qui servirent si bien l'ancien patron.

N'empêche que sur ce coup-là, le bichon maltais (merci, Asserdune !) nous la joue petit bras.
Quitte à vouloir tuer mai 68 et cet insupportable parfum de rébellion, il aurait du reprendre les statuts de l'UDR... voire de l'UNR !

Prochaine étape : reformer le fameux bataillon des voltigeurs qui fit tellement pour la Nation lors des manifestations anti-Devaquet.
En prévision de tous ces pouilleux de Malik Oussekine qui risquent de se répandre dans les rues.

Après ça, notre Iznogoud/Alberich n'aura plus qu'à faire pondre par son Sinistre de l'Intérieur un petit décret "Nuit et Brouillard".

Pensez à sortir couverts, les enfants !
Ça va tomber dru et je doute qu'on profite d'une jolie protection rapprochée de CRS-nounous maternants, tels de pauvres petits néo-nazis menacés par de sombres brutes soixante-huitardes...

11 mai 2007

Cagoule or not cagoule ?

medium_milice.jpg

A lire le compte-rendu qui suit, quelques questions peuvent légitimement se poser...

A Paris, défilé cagoulé d'extrémistes de droite
Mercredi soir, la police était bien peu visible, alors que 400 à 500 personnes manifestaient.
Par Karl LASKE
QUOTIDIEN : vendredi 11 mai 2007

Le préfet de police de Paris, Pierre Mutz, peut se vanter d'avoir maintenu l'ordre au Quartier latin, mercredi soir. A l'angle des rues d'Assas et des Chartreux, sous les fenêtres d'une annexe de l'hôpital Cochin, quatre à cinq cents militants d'extrême droite se sont silencieusement mis en rang, vers 22 h 30. Cagoulés et masqués, ils posent trois couronnes de fleurs et accrochent de nombreux drapeaux noirs ornés de croix celtiques sur la façade d'un immeuble. C'est une commémoration : le 7 mai 1994, Sébastien Deyzieu, un jeune nationaliste est tombé du 4e étage alors qu'il était poursuivi par la police, à l'occasion d'une manifestation contre le cinquantenaire du débarquement américain en 1944. Il fait nuit. Soudain un chant. Celui d'un bataillon. Grave, surréaliste. Il est question d'ordre nouveau. C'est le chant des lansquenets, un chant de mercenaires allemands d'il y a quatre siècles. On dirait un meeting de 1943.
Chacun tend son bras droit, main ouverte. Salut romain ou salut nazi ? On ne sait. Des slogans ensuite : «Sébastien !» «Sébastien !» «Sébastien !», font-ils en tapant dans leurs mains. Puis «Aujourd'hui, l'anarchie ! Demain, l'ordre nouveau !» et «La France aux Français !», «La France aux Français !» . Les passants observent, interdits, inquiets. La même troupe se met à hurler «Hooligans PSG ! Hooligans PSG !».
La cérémonie, interdite certaines années, bénéficie cette fois du renfort de supporteurs du PSG venus célébrer la mort de Julien Quemener, le supporteur tué le 23 novembre 2006 par un policier après le match PSG - Tel-Aviv. Partis de Port-Royal vers 21 heures, ces manifestants masqués, chargés pour certains de torches allumées, ont parcouru le VIe arrondissement, passant par Denfert-Rochereau, Raspail et la station Vavin. Occasionnant la fermeture de trois stations de RER. «Il n'y avait pas l'ombre d'un flic sur le parcours», dit un témoin. Un service d'ordre avant, arrière et latéral portait ostensiblement des battes de base-ball. Les CRS «sécurisaient» à distance.
Peu avant, deux cents manifestants antifascistes (Sud étudiant, Scalp-reflex et JCR) réunis pour l'occasion avaient été interpellés «préventivement» boulevard Saint-Michel et conduits par cars de police entiers dans différents commissariats. Certains sont sortis à 3 heures du matin.

Source 

 

Fichtre !

Imaginons un instant que 500 "racailles" se soient pointés, cagoulés, brandissant des torches et armés de battes de base-ball en braillant "Nique la police !" en plein Paris...
Imaginons...
Le préfet Mutz, si prompt à sortir ses schtroumfs pour rafler le SDF basané allant chercher pitance auprès des Restos du coeur ou le papy chinois à la sortie des écoles, aurait-il déployé ses troupes à distance respectueuse pour escorter ces charmants bambins hors des griffes de gauchistes chevelus ?
Vaudrait-il mieux s'appeler Lacombe Lucien que Missak Manouchian ? Encore et toujours ?

Au passage, je note l'innocence fourbe (forcément fourbe...) de Karl Laske qui s'interroge sur la gestuelle et l'inclinaison de la main tendue au bout du bras.
Serait-ce du romain ou du nazi ? Du rital ou du teuton ? Du lard ou du cochon ?
Sortons donc notre rapporteur pour en mesurer l'angle...
Il n'y a que cette détestable engeance de fouille-merde journaliste pour oser des suppositions pareilles !
Franchement !
D'évidence, ces petits canaillous rendaient hommage aux statues de l'Argonath de J.R.R. Tolkien dans Le Seigneur des Anneaux !

La France d'après a décidément des relents de revival 1934 au son des chants des liguards...
Pas d'erreur.
La repentance et mai 68 ont bien une tonne de plomb dans l'aile...

Je renonce à vous coller le Chant des Lansquenets en bande-son... il est des fautes de goût qui ne trouvent aucune excuse.
Même pas celle du chambrage...
Et puis j'ai largement mieux...


Bande-son : Noir Désir - Des armes (Léo Ferré)

10 mai 2007

L'assistanat à la louche

medium_3singes.jpg

Nos brillants analystes avaient tout faux.
Les Colombani, les Apathie, les Joffrin, les Val, les Mazerolles et consorts...

Les français A-DO-RENT les assistés

Attention ! Pas les petiots, les sans-grades, les sans ambitions...
Non, non.
Comme ils ont adoré les escrocs à la condition qu'ils ressemblent à Bernard Tapie, tout dans l'excès avec cette grosse couche de vulgarité qui rassemble.
D'autant qu'on court moins de risque, il faut bien le dire...

Alors latter la gueule du RMIste lambda avec ses 400 ou 500 euros par mois, ça c'est du sport national de français fier de l'être, les deux pieds dans le crottin à l'instar de son effigie préférée...
Le courageux de comptoir, le Dupont-La-Joie des isoloirs.
Mais pas touche à l'assisté en gros !
Celui à 300.000 euros les 3 jours.
Surtout maintenant que Zebulon a enfin choppé la queue du Mickey, le pompon du Manège Enchanté !
Faut pas nous l'énerver, Lexomil ! Il va tout nous casser à l'Élysée !

Rien à dire : les français fiers de l'être (autre nom d'une variété de gnou européen plébiscitant le caîd des lions) ont le Président qu'ils méritent... 

09 mai 2007

I had a dream...

 medium_mistakes.jpg

Ben quoi ? On peut rêver, non ?

Il semblerait que les vacances à 200.000 euros les 3 jours se terminent.
Zut !
Encore raté !

Mon petit Vincent,

Toi que ton Nicolas d'amour a présenté comme un brave gars qui avait bossé dur pour monter son entreprise alors que tu n'es qu'un héritier, exactement comme TOUS les petits copains de Nico, un gosse de riche né avec une cuillère en or sertie de diamants dans le petit pot Fauchon comme Martin, fils de Bouygues, Arnaud, fils de Lagardère, Bernard, fils d'Arnault (je rappelle que ce brave Vincent est l'héritier du groupe OCB, le papier à cigarettes), élevés dans les meilleures haras écoles privées, chouchoutés par les meilleures nurses anglaises, gavés à la Porsche Carrera pour leurs 18 ans, s'il-te-plaît !!! Réinvite-le pour des clopinettes comme tu le prétends !

Toi qui a raté le rachat de Libération, toi qui contrôle Direct 8, Havas, la SFP et 2 journaux gratuits et dont les appétits d'empire médiatique à l'instar des 3 autres petits copains méritants de ce cher Petit Père des People sont connus du Tout-Paris... enfin... celui qui bamboche au Fouquet's, fais-nous encore rire comme ça avec ton "ami de 20 ans"...

Si tu es bien sage et que tu laisses Cecilia jouer avec tes maîtres-nageurs dans le jaccuzzi géant du pont supérieur du Paloma, tu l'auras ton grand media national !
Promis !
Parole de Président de la République à lui qu'il a enfin !

De mon côté, je vais me lancer dans des incantations ultra-puissantes afin de me transformer en requin blanc au moment adequat.
Histoire d'aller faire des ronds dans l'eau autour du Paloma.
Tranquille.
Patiente.
Zen.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu